Forum sur la sitcom des années 90 premiers baisers
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Forums & blogs affiliés
Partenaires
créer un forum
Le blog des 20 ans de PB
Venez fêter les 20 ans de la série sur le blog :

Partagez | 
 

 episode 15 Au secours d'Hélène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
johannacricri
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1864
Age : 28
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: episode 15 Au secours d'Hélène   Sam 7 Nov - 13:15

episode 15 au secours d'hélène


(justine et annette sont a la cafet)

justine: oh la la la mais annette comment tu a fait pour te procurer toutes les fiches des profs avec leur photos?
annette: par alexandre sa mere travaille au secretariat du lycée alors je lui ai promis d'allez au cinema avec lui si il me ramenais toutes les fiches signaletiques des profs
justine: alexandre? mais il est en 5éme
annette: et ben oui alors pour lui tu vois emener une fille au cinema euh a son age c'est le reve est quand la fille c'est moi c'est le paradis en plus je lui ai promis que je lui
montrerai coment on embrassent
justine: annette oh la t'exagere hein
annette: oh ben ecoute hein quand c'est important c'est important
justine: ta raison bon alors tien pour hélène cherche en un bon question physique c'est pas terrible l'eductation nationale
annette: ah ben tiens celui la peut etre profs de math en terminale 32 ans
justine: montre ben non annette sa c'est pas possible tu sais bien qu'hélène deteste les roux
annette: pffff ben lui peut etre
justien: fais voir a nan ecoute regarde il est bien trop vieux
annette: mais ecoute justine on est bien d'accord pour ta soeur un prof c'est l'ideale
justine: hummm
annette: alors sur les 76 profs homme qu'il y a au lycée on va bien lui en trouver un qui lui plaise
justine: mais le tout c'est pas qui lui plaise c'est qu'elle tombe folle amoureuse tu comprend pour pour oublier
annette: tient voila la cause de tout nos ennuies

(isa rentre a la cafet et va voir annette et justine)

isa: salut les filles

(pas de reponses)

isa: vous me faites encore la tete qu'est ce que je vous ai fait?
annette: oh a nous rien mais a olivier
isa: a olivier oh pour un petit baiser de rien du tout
justine: un petit baiser de rien du tout nan mais c'etait le fiancée de ma soeur tu n'avais pas le droit
isa: ecoute justine fallait mettre un panneaux proprieter privée et puis de toute façon c'est lui qui c'est jeter sur moi
annette: remarque elle a raison ben oui sans elle on se serai jamais douter
isa: tu vois et puis de toute façon olivier ne m'interesse plus du tout il embrasse mal
justine: hé hélène t'y a penser?
isa: mais qu'elle le garde son olivier moi j'ai mon arnaud et lui au moins il s'est embrassée
justine: encore un nouveau nan mais elle est est
annette: malade c'est une malade nan mais un nouveau chaque semaine jsais pas comment elle fait
justine: ah c'est un monstre bon allez pour hélène cheche en et trouve en un bien
annette: ecoute t'inquiete pas on va bien finir par lui en trouver un qui lui fera quitter cette horrible olivier
pis de toute façon tu a entendu il enbrasse mal

(chez les girard hélène travaille sur la table du salon sa sonne a la porte)
(elle va ouvrir c'est françois)

helene: tiens françois
françois: salut hélène sa va?
helene: sa va juju n'est pas la elle doit etre a la cafet
françois: ah oui mais c'est pas elle que je venais voir tient c'est pour toi (il lui tent un bouquet de fleur)
helene: ah merci c'est gentil mais je comprend pas
françois: et ben sa me fait plaisir c'est tout je peut entrer?
helene: si tu veut mais j'ai pas mal de boulot
françois: ah ben justement euh je voulais te parler boulot oh helene si tu savais j'ai de gros probleme
helene: ah bon?
françois: esque je peut te confier un secret? je ne sais pas a qui en parler fin tu est la seule en qui je peut avoir confiance
héléne: ben va y
françois: je risque d'etre renvoyée du lycée j'ai des resultats catastrophique oh hélène si tu savait
hélène: c'est a ce point?
françois: oui oui j'ai des resultat abominables et si je n'ai pas la moyenne a ma disertation d'apres demain c'est le renvoi c'est affreux
hélène: mais pourquoi tu ne demande pas aux autres de t'aider?
françois: heu et ben j'ai trop honte et puis de toute maniere pffff ils ne sont pas beaucoup plus douées que moi ce qui me faudrait c'est des cours de rattrapage
quelqu'un d'assez fort et patient tu vois ce que je veut dire?
helene: ben oui des petits cours quoi
françois: oui oui mais j'ai pas d'argent pour sa il me faut un prof qui me fasse credits la soeur d'une amie par exemple une fille qui m'aimerai assez por m'aider
hélène: tu veut que je t'aide a faire tes devoirs?
françois: oh hélène tu ferai sa pour moi quelle merveilleux temoignage d'amour

(françois deballe ses affaires)

françois: jsuis pret jsuis pret
hélène: bon d'accord mais juste une fois parceque moi j'ai des partiles a reviser et avec la perm d'olivier ce week end j'ai rien fait
françois: ah oui olivier oui
hélène: mais pourquoi tu fais cette tete la quand tu dis olivier
françois: tu l'aime toujours
hélène: mais pourquoi je l'aimeri plus?
françois: et bien parceque je me disait euh fin peut etre que si tu rencontrais quelqu'un de bien heu sa pourrais peut etre te faire changer d'avis
hélène: ah sa sa me parais vraiment pas possible
françois: ah
hélène: bon c'est quoi ton probleme?
françois: c'est sa?
hélène: et c'est quoi la difficulté?
françois: hein heu ah oui ah la difficulté oui l'enfer c'est les autres
hélène: quoi?
françois: ben oui oui ma disert heu le sujet c'est que vous inspire cette refexion de sartre l'enfer c'est les autres
hélène: c'est d'un banal il se fatiguent pas beaucoup vos profs hein bon sa me parait pas tres difficile ce qui faut d'abord c'est noter tout ce qui te vient a l'esprit et ensuite faire un plan
françois tu m'ecoute?
françois: hein? heu oui
hélène: je te dis d'ecrire tout ce qui te vient a l'esprit
françois: ben d'accord

(françois ecrit hélène regarde ce qui l'ecris au dessus de son epaule)

hélène: belle, douce, sensuelle, drole je l'aime c'est quoi sa? sa veut dire quoi?
françois: et ben et ben j'ai ecris tout ce qui me passait par l'esprit
hélène: alors toi quand on te dit l'enfer c'est les autres c'est sa qui te vient a l'esprit
françois: ben oui
hélène: mon pauvre françois je comprend pourquoi tu a dis mal il va falloir un paquets de petit cours
françois: oui mais j'ai plein de temps

(dans la chambre de jerome françois y rentre sans frapper luc est en train de reparer un moteur)

françois: ah ben vous etes la je vous ai chercher partout
luc: comment sa partout?
françois: et ben et ben oui enfin je veut dire a la cafet quoi on avais rendez vous non
luc: on avais rendez vous oui mais il y a 2 heures de cela
françois: oui oui je sais et enfin excuse moi mais et ben et ben ben jerome n'est pas la?
luc: ah non justine n'est pas tres contente on a pas encore trouver le remplacant d'olivier alors euh elle continue de chercher
françois: justement c'est pas la peine je crois que c'est fait
luc: ah ah bon et c'est qui?
françois: moi
luc: t'est pas drole la dis moi qui sait
françois: mais je te jure je crois qu'hélène est secretement amoureuse de moi
luc: oui bon alors ecoute euh mon petit vieux faut voir les choses en face si moi je n'ai pas eu de chances je vois pas comment toi euh
françois: mais elle a accepter de me donner des petits cours de français oui je suis la tout contre elle je je sens son parfum elle me frolle
luc: ah oui tu veut dire que tu est amoureux d'elle
françois: euh oui enfin ecoute luc tu me connais moi euh comment une jolie jeune fille et dans le desespoir et ben euh et ben je l'aide et puis et puis moi je suis fidele et sa elle le sent
luc: bon ecoute allez arrete de delirer rend toi plutot utile tu n'aurai pas un cousin beau couverts de diplome intelligent et gentil
françois: mais ce que tu est tetu puisque je te dis qu'elle est amoureuse de moi d'ailleurs la preuve nous avons rendez vous demain pour la suite de nos petits cours un cours a 10heures et un cours a 16heures
et voila demain je passe a l'attaque
luc: mais attend a 10 heures on est pas au lycée?
françois: si si si justement mais sa j'ai deja penser alors voila a 9heures et demi je vais a l'infiermerie j'ai tres tres tres tres mal au ventre euh je demande qu'on appelle mes parents d'urgence
seulement je donne ton numero de téléphone et toi tu demande a ce qu'on me laisse partir et voila le tour est jouer
luc: nan mais attend tu veut que je me fasse passée pour ton pere?
françois: mais luc c'est pour le bien d'hélène

(chez les girard roger marie justine annette vont passer a table)

roger: annette tu dines avec nous?
annette: oui monsieur girard je suis la avec justine pour vous annoncer une terrible nouvelle

(justine lui fais signe de se taire)

roger: hélène a table
marie: mais laisse la elle est avec olivier au téléphone
roger: encore mais sa fait deja 10 minutes
justine: c'est vrai sa suffit sa va encore nous coutez une fortune au téléphone
(elle l'appelle)
justine: hélène
marie: mais enfin juju qu'est ce qui t'arrive d'habitude c'est toujours toi qui vient au secours de ta soeur
roger: hé elle devient raisonnable
justine: non mais roger a raison hélène passe beaucoup trop de temps au téléphone avec cette olivier pfff

(hélène descend de sa chambre)

hélène: olivier vous embrassent tous il est fatigue par son week end le pauvre
annette: ah sa c'est sur il na pas arreter
hélène: ils vous trouves tous tres sympha meme isabelle

(annette chuchote a l'oreille de justine)

annette: quelle horreur la pauvre helene
justine: bon roger marie helene j'ai une grande nouvelle a vous annoncer
roger: oh la la
annette: si monsieur girard vous allez voir c'est super
justine: j'ai inscrite toue la famille au cross de dimanche et oui on va tous courrir dans la categorie famille
roger: hein????
hélène: le cross
annette: mais oui une course a pied de paris a versailles en famille c'est super non?
roger: pfffff
annette: chaque année le profs de sport essaye de convaincre les éléves d'inviter toutes leur famille a courrir avec euh
justine: et cette année il a trouver des concurrents nous
marie: mais qu'est ce que c'est encore de cette histoire?
justine: ben oui oui j'ai penser que sa nous ferait du bien de faire un peu de sport donc dimanche on va tous courrir
roger: oh mais j'ai j'ai horreur de la courses a pieds
annette: monsir girard vous avez tort je vous trouve un peut pale en ce moment sa vous ferait du bien de prendre l'air
marie: mais oui mais si il pleut?
justine: ben sa sera encore plus drole
hélène: moi je trouve sa super comme idée
roger: pfffffff
justine: bon comme alors on manque un peu d'entrainement j'ai demande a monsieur bourlet le prof de gym du lycée de passer pour nous entrainer et il a accepter pour m'encourager de telles iniatives

(sa sonne a la porte)

justine: oh ben sa doit etre lui vous allez voir il est super
roger: ohhhhh pffffff

(justine va ouvrir)

justine: ah monsieur bourlet comme c'est gentil d'etre venu
mr bourlet: chose promis chose du comme je dis toujours
justine: venez
mr bourlet: bonsoir messieurs dames je n'ai pas pu refuser le service de votre fille vous savez chaque année je dis au éléves du lycée de s'inscrire au cross des familles et bien y a peu de parents
courageux comme vous toutes mes felicitations

(justine va voir hélène avec annette)

justine: il est beau hein?
hélène: ouais
roger: c'est a dire heu mr bourlet ma fille a eu une heureuse iniatives mais vous savez sa aurais été avec plaisir mais nous travaillons beaucoup ma femme et moi et
mr bourlet: manque d'entrainement j'ai l'habitude je suis la pour vous aider
roger: ah oui mais heu
mr bourlet: je suis a votre disposition une famille sur les 1222 du lycée qui acceptent de participer a cette merveilleuse epreuve je ne peut vraiment pas la laisser tomber
marie: ah mais si il pleut?
mr bourlet: un peut de boue na jamais fait fondre les jolies filles comme je dis toujours (et il ris)
marie: ouais evidament

(justine parle en retrais avec annette)

justine: tu vois je te l'avais dis que sa ne pouvais pas marcher pfff il est un peu trop bebete pour hélène
annette: oui mais qu'est ce qu'il est beau
mr bourlet: bon je ne vais pas vous deranger plus longtemps pour l'entrainnement on va se limiter a deux footing contidient et puis un petit peu de musculation hein sa peut pas faire de mal comme je dis toujours
roger: la musculation?
mr bourlet: oui vous pesez combien monsieur girard?

(il le porte)

mr bourlet: 62 kilos
roger: oui oui
mr bourlet: un peu de musculation sa peut pas faire de mal comme je dis toujours et puis en plus c'est le temps du dernier arrivée de la famille qui compte
roger: et pourquoi sa seret moi?
mr boulet: nan c'est une course en famille mais a hanidcap c'est a dire que les hommes font 7 kilometres de plus que les femmes et les enfants
justine: bon et on commence quand?
mr bourlet: ben demain matin
marie: ah ben quelle bonne nouvelles et ben ecoutez vous ferez sa sans moi parceque j'ai un rendez vous tres important au bureau
mr bourlet: quel heure?
marie: ah ben 9 heures
mr bourlet: pas de probleme on aura fini je serai la a 7 heures bon comme je dis toujours pour etre en forme faut se coucher tot allez encore toutes mes felicitations madame jeune fille monsieur

(et il s'en va ) (toutes la famille explosent de rire)
(le lendemain la famille a été courrir de retour justine et marie arrive en 1er a la maison)

marie: mais tu avais raison juju rien de tel qu'un peu de sport pour bien demarrer la journée
justine: on manque un peu d'entrainement mais
marie: (regarde sa montre) ou la la je vais etre en retard vite vite une douche et au bureau
justine: vite vite une douche et a l'ecole
marie: ma pauvre juju tu sais j'ai l'impression de voler apres ce petit footing

(héléne et roger arrive hélène tient son pere)

hélène: allez papa encore un petit effort on y est
roger: a mon age est dans ma situation courrir apres un prof de gym peandant une heure
hélène: et tu veut dire courrir apres ta femme tes filles et le prof de gym
roger: et mais pas du tout j'etais pas a la traine j'etais galant je vous ai laisser passer devant c'est tout
hélène: et quand tu lui a demande une petite pose
roger: mais c'etait pour vous et puis je te ferai remarque que mr bourlet ne vous a pas fais faire de pompe a vous peandant la pause
hélène: mais c'estait pour ameliorer comment il a dit? ah oui pour ameliorer la decoupe musculaire de ton corps la ligne quoi
justine: bon je vais prendre une douche sa va mieu roger
roger: mais j'ai jamais ete aussi en forme aie aie et pis il est tres simphatique mr bourlet
justine: ah oui et pis en plus il est beau hein qu'est ce que t'en pense hélène?
hélène: bof oui
justine: alors il te plait?
hélène: ah sa oui ma petite demoiselle comme je dis toujours pour etre en forme rien que tels qu'un peu de sport remarque il est sympha remarque pas tres futé mais adorable
justine: alors euh il te plait pas?
hélène: justine
justine: c'est bien ce que je craignait

(plus tard sa sonne a la porte hélène va ouvrir c'est françois qui vient pour ses petits cours)

hélène: bonjour françois (elle regarde sa montre) quel ponctualité
françois: hé oui un gentleman ne peut pas faire attendre une jolie fille tu m'embrasse pas?
hélène: si

(elle l'embrasse)

hélène: allez depeche toi on a du travail l'enfer c'est les autres

(françois rigolent)

françois: oui comme tu le dis ah si il n'y avais que nous deux tu immagine?
hélène: je preferent pas non
françois: ahhh (elles surement peur de me dire la vérité)
hélène: ta reflechis depuis hier
françois: ah je n'ai pas arreter d'y penser
hélène: super
françois: alors voila j'ai pris une grande desition et bien je vais tout te dire de ce que j'ai dans la tete
hélène: je t'ecoute
françois: bon alors euh tout d'abord euh les autres c'est pas forcement l'enfer sa peut meme etre le paradis par exemple euh quand on aime
hélène: je suis d'accord
françois: c'est vrai
hélène: mais oui regarde olivier et moi
françois: ah oui

(le telephonne sonne)

hélène: oh excuse moi

(hélène va decrocher le telephone)

hélène: allo qui?

françois: (attaque françois le plus dure est fait) (il parle tout seul)

hélène: d'accord

(hélène raccroche et va voir françois)

hélène: excuse moi françois j'ai un petit probleme je revient tout de suite

(hélène va voir roger dans son bureau)

françois: son petit probleme c'est moi sa y est elle a compris hélène je sais que euh je sens euh je ressens non je je persoit euh euh hélène inutile de nier je sais que tu m'aime mais je te comprend bof bof bof heu
hélène soit rassurée je partage ton amour et ton emotion(il parle toujours tout seul)

(roger ouvre la porte du bureau et sort avec hélène et françois fais semblant de chercher son crayon a terre)

françois: mais ou est mon crayon sa roule sa doit etre la ah bonjour monsieur girard
roger: bonjour euh françois c'est d'accord

(françois rigole)

françois: merci mr girard je suis vraiment ravie mais
roger: ben venez dans mon bureau on sera mieu
françois: oui enfin je j'aurais voulu vous en parler d'abord mais hélène ma devancer alors
hélène: bon alors faut que je sorte alors papa a accepter de me remplacer pour le cours tu a de la chance parceque comme prof de français il est meilleur que moi
roger: bon allez on y va on y va

(roger entraine françois dans son bureau)

(a la cafet annette et justine sont assis a une table)

justine: ah mais sa de toute evidence bourlet n'est pas assez intellignet pas assez subtile pour hélène
annette: mais qu'est ce qu'on va faire? c'est meme pas la peinde de compter sur les garçons françois est invisible luc et jerome sont incappable de nous trouver un garçon de plus de 18 ans
justine: oh ils vont bien finir par nous en trouver un
annette: et celui la?

(il y a un garçon au fond de la cafet assis a une table cheveux long apparence un peu bizarre)
justine: pas terrible hein
annette: oui mais avec tous les livres qu'il a il doit etre super intelligent
justine: ou bien il apprend a lire

(elles pouf de rires)

justine: mais tu le connais?
annette: mais non et alors
justine: et alors on va quand meme pas aborder un garçon comme sa en lui demandant si il est libre est intellignent parceque on cherche un fiancée pour hélène
annette: laisse moi faire et regarde

(annette se leve et va le voir)

annette: vous avez du feu?
l'artiste: euh non
annette: ben c'est pas grave je fume pas
(il rigole)

(annette retourne voir justine)

annette: il est pas tres beau mais il est bien
justine: comment tu le sais?
annette: ben sa se vois
justine: ouais
annette: mais si il na pas d'alliance
justine: ecoute sa sa veut rien dire
annette: bon attend
justine: hé annette tu va quand meme pas aborder ninporte qui comme sa
annette: ecoute justine jamais je ne laisserai la soeur de ma meilleure amie dans la peine sans faire quelque chose pour elle

(annette retourne voir ce garçon)

annette: heu hum vous travaillez?
l'artiste: non je pense
annette: esque je peut m'assoir a cote de vous pendez que vous pensez?
l'artiste: oui
annette: heu hum vous pensez a quoi au juste?
l'artiste: a mon oeuvre
annette: oh la la ce que c'est beau

(annette fais signe a justine de venir elle y a va et s'assois)

annette: il pense a son oeuvre
justine: ah vous etes ecrivain?
l'artiste: ah non
annette: mais non voyons euh c'est quoi votre oeuvre?
l'artiste: l'art brute
annette: ah oui bien sur

(annette se met pres de justine)

annette: ben ecoute va chercher ta soeur un artiste sa va la faire craquer
justine: tu crois?
annette: mais oui peandant ce temps la moi je l'occupe
justine: ouais

(justine est parti chercher hélène)

(annette se rassois avec lui)

annette: c'est ma 1ere fois que je rencontre un artiste de l'art brute jsuis contente heu moi ma vedette preferée c'est rock voisine enfin bon jsuis contente de vous connaitre vous le connaissez vous rock voisine?
l'artiste: silence l'inspiration vient
annette: ahh

(chez les girard dans le bureau de roger)

roger: et ben voila mon petit françois c'est beaucoup mieu sa ressemble enfin a une disertation ah j'avais oublie comme c'etait amusant
françois: ah vous trouvez?
roger: ah françois je vous serais toujours reconnaisant je vient de passer une heure merveilleuse
françois: 5 heures monsieur sa fait 5 heures que je travaille avec vous sur cette disertation
roger: non et on a meme pas dejeuner
françois: et non
roger: ah c'est fou comme le temps passe vite
françois: vous trouvez?
roger: bon avant de passer a la conclusion de la disertation si on mangeait un petit qualque chose?
françois: oh oui
roger: bouger pas bouger pas oh la je m'occupe de tout commencer deja le shema de la conclusion
françois: heu je peut pas essyer de l'ecire directement sans shema?
roger: c'est risqué sa se tente
françois: merci

(justine arrive chez elle au moment que roger sort de son bureau)

justine: hélène hélène
roger: elle est pas la
justine: et ben ou est t'elle?
roger: ah top secret j'ai pas promis de ne rien dire elle ma refiller son petit cours je vais nous preparer un dejeuner

(roger va a la cusine mais justine rentre dans le bureau de roger)

justine: ben qu'est ce que tu fais la toi?
françois: ah juju toi seule peut me sauver
justine: oui ben tu etait passer on ta chercher partout avec annette hein pour une fois qu'on avais besoin de toi sa tu nous avasis promi de chercher le fiancée ideale pour hélène resultat personne
françois: mais je l'ai trouver c'est bien pour sa que je suis ici
justine: ah bon ben tant mieu parceque avec annette on a eu un mal la vrai galere alors c'est qui?
françois: moi
justine: comment toi?
françois: j'ai le ticket oui hélène me donne des petits cours et je sens qui se passe quelque chose entre nous
judtine: oui oui attend la c'etait avec roger que tu travaillait
françois: heu heu oui je sais bien mais enfin c'etait en attandant hélène
justine: oui bon enfin oh annette j'allais l'oublier vient vite avec moi
françois: mais enfin je dois attendre heu hélène

(roger revient avec son plateu et se dirige vers son bureau ou françois est censer l'attendre)

roger: ah mon petit françois voila de quoi nous faire ecire la plus belle conclusion sua satre que,l'academie n'est jamais eu
roger: françois? françois? il a renoncer ah le lache

(roger se met assis a son bureau)

roger: satre a nous deux

(de retour a la cafet annette est toujours en compagnie du garçon qu'elle veulent presenter a hélène)
(justine et françois arrive a la cafet)

annette: oh la la mais qu'est ce que tu fesait?
justine: oh ben ecoute j'ai pas trouvé hélène mais par contre j'ai trouve françois
annette: ben sa sert a rien c'est pas un fiancée pour françois et meme pour hélène d'ailleurs il est compltement toque
françois: de qui tu parle?
annette: de maxence je sais plus trop quoi une star de l'art breute lui la
justine: qu'est ce qui fait la?
annette: oh un truc un consert euh pour culot de bouteille et verre a pied
justine: ah bon mais sinon il est il est sympha euh?
annette: oui enfin bon euh l'art brute c'est beaucoup moins bien que rock voisine bon moi j'y vais
l'artiste: annette annette annette ma muse
annette: oui je dois rentrer c'est tres joli votre consert tres joli
l'artiste: tu a oublie mon cadeau
françois: mais qu'est ce que c'est que ce truc?
l'artiste: c'est ma derniere ouevre expirée directement par votre amis je l'ai appeler promenade au tour du lac un 18 mars
justine: ah ah bon
françois: et et mais pourquoi?
annette: chercher pas il est incomprehensible
l'artiste: esque que c'est beau?

(annette parle a justine discretement)

annette: on y va parceque moi sa fait 1 heure que sa dure j'en peut plus c'est un nom sans vedette
annette: au revoir
françois: au revoir
justine: au revoir

(chez les girard hélène et justine sont en train de manger sur le canape)

justine: roger et marie ne vont pas tarder de rentrer de leur diner si il me trouve devant la télé il vont encore raler surtout que demain c'est le dernier entrainement avant le cross
hélène: ah oui oh pauvre monsieur bourlet entrainer la famille girard au cross il a de la patience
justine: euh il te plait vraiment pas?
hélène: mais pourquoi veut tu absolument qu'il me plaise
justine: non et pis c'est normal qui te plaise pas enfin bon
hélène: justine je peut te parler?
justine: oui de quoi?
hélène: d'olivier
justine: non
hélène: si il m'arrive quelque chose d'affreux
justine: bon ecoute hélène
hélène: mais comment veut tu que j'ecoute puisque j'ai encore rien dit
justine: ah ben oui c'est vrai tu ma encore rien dit
hélène: tu sais a quel point je tient enfin j'etais amoureuse d'olivier
justine: oui je sais
hélène: que j'etais sur de faire ma vie avec lui
justine: je sais
hélène: il m'aime et enfin je l'aimais
justine: attend j'etait je l'aimais qu'est ce que tu essaye de me faire comprendre la?
hélène: oh justine c'est affreux je suis un monstre jsuis plus amoureuse d'olivier
justine: quoi?
hélène: mais oui tu te souvient de christine?
justine: non
hélène: mais si on avais ete en classe ensemble on avais 12ans avant que je parte en australie
justine: ah oui
hélène: et bien elle ma téléphonner je l'ai revu et elle etait avec son frere et la je sais pas ce qui ma pris
justine: quoi le coup de foudre?
hélène: ben oui mais lui il ne ma meme pas vu il est rester 3 minutes mais depuis je ne pense qu'a lui ah le pauvre olivier c'est affreux
justine: oh mais hélène mais c'est genial
hélène: mais t'est folle ou quoi
justine: hélène il faut absolument que je te parle j'ai une super bonne nouvelles c'est a propos d'olivier

(fin)



_________________
http://premiersbaisers.wifeo.com
Revenir en haut Aller en bas
johannacricri
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1864
Age : 28
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: episode 15 Au secours d'Hélène   Sam 15 Sep - 13:59




_________________
http://premiersbaisers.wifeo.com
Revenir en haut Aller en bas
 
episode 15 Au secours d'Hélène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 129 : Fairy Tail
» Episode 1 - Disparition sur le campus
» Au secours !!!! Gros soucis avec mon 40D...
» Médaille de la SSBM : Secours aux blessés militaires 1864-66
» Nouvelle episode de lost s06 l'episode bonus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Premiers Baisers, Les années fac et les Années bleues :: Premiers Baisers :: Captures-
Sauter vers: